lundi 31 mai 2010

Juin, fraise, thé des bois et fleur de ronce...

Voici le début de l'été pour moi ;)



Les petites fraises des bois sont presqu'à point chez moi, les fraises cultivées dans les champs arrivent au marché, les ronces sauvages de framboises et de mûres sont en fleurs...



Je m'amuse à faire:

De la confiture de fraise
De la gelée de fraise aromatisée à la feuille de thé des bois.
Cette année, je vais aussi tenter la déshydratation de la fraise (histoire de faire comme avec mes framboises de l'an dernier)

jeudi 27 mai 2010

Le jardin 2010

Ben oui, nous avons planté les plants la fin de semaine dernière et recouvert le tout avec de la paille déchiquettée. Un restant de l'autoconstruction de notre foyer de masse Rocket l'été dernier.



Habituellement, nous prenons des feuilles mortes que nous déchiquettons dans notre bac brun pour le compost (tsé celui des collectes sélectives) avec un coupe-bordure et une paire de lunette de sécurité parce que ça fait beaucoup de poussières!!!

Notre jatdin n'est pas grand, mais il nous fait du bien. Les enfants adorent s'y rendre et c'est un peu leur mission avant un repas d'aller me chercher des légumes ou fines herbes au jardin. Ils apprennent ainsi à différencier le basilic du persil ou de la ciboulette. S'ils sont dehors et veulent une collation, ils vont manger cerise de terre, tomate ou concombre!

mardi 25 mai 2010

Il fait chaud à en rougir...

Voici ma primeur de l'année 2010:


Alors que les autres ressemblent plus à ceci!!!


Et encore un comme celui-là!!!

Hier, il faisait chaud...

Hier, nous sommes allés à la plage...


On était presque tout seul pour le picnic...

dimanche 23 mai 2010

Une araignée sur le plancher...

Une araignée
sur le plancher
se tricottait des bottes

Un limaçon
sur le balcon
enfilait sa culotte

J'ai vu dans le ciel
une mouche à miel
Pinçant sa guitare

L'air tout confus
sonnait l'angélus
Au son d'la fanfare

Vous vous souvenez de la comptine?

Pas grave, c'était pour vous présenter mon amie:



Selon mes recherches sur internet, il s'agit d'une Dolomedes, mais BugGuide de m'en dit pas plus. L'insectarium et Extermination St-Jérôme me parle de Dolomedes tenebrosus qui est souvent retrouvée en forêt au Québec.

Cette belle araignée porte aussi le nom populaire de "Fishing spiders" en anglais puisqu'elle peut se nourir de petits poissons!!!




Ici, c'était une araignée du soir, espoir!!!

mercredi 19 mai 2010

Pour célébrer une victoire ou pour se consoler, c'est selon...


Ouin, c'est mal parti... 6-0, ensuite 3-0 pour Philadelphie...

Hum... Est-ce la glace qui a un problème? C'es-tu parce qu'il fait trop chaud pis que les gars veulent être en vacances?

 Voilà Madeleine qui commence à remettre en question le programme:
Bon, d'accord lecteurs et lectrices. J'avoue qu'avec les deux cuisantes défaites que nous venons de vivre, il est normal de remettre en cause la pertinence de notre programme Vers la coupe avec ©. Cependant, on s'amuse non?

C'est vrai qu'avec 2 blanchissages, soit il faut que le CH rebondisse pas à peu prêt ou ben on se dirige vers ceci...

Pour le reste, sans vouloir être rabat-joie, je crois qu'il faudra bientôt, Annie, commencez à élaborer un plan Survivre à l'élimination avec © comportant des tonnes de comfort food.

Afin de participer à l'un ou l'autre des programmes des filles, je propose donc la glace-maison (d'une beau blanc au centre Bell) à la framboise (c'est bleu ou rouge une framboise?). Ainsi, s'il fait chaud, on aura une belle gourmandise pour célébrer la victoire... Sinon, on aura déjà notre confort food!!!




Comme je n'ai pas de sorbetière (turbineuse) chez moi, je vous offre une version à faire sans ce gadget de cuisine, donc à la portée de toutes.

Ingrédients (pour environ 1 litre de glace-maison sans sorbetière ou turbineuse):
6 jaunes d'oeufs
3/4 tasse (150g) de sucre
3 tasses (750ml) de crème 35%
50g de poudre de framboise sans pépin (si vous avez pas ça, faite un coulis de framboises et enlever le pépins au tamis)

Préparation:

Ammener à ébullition la crème avec la poudre de framboise.
Pendant ce temps, battre les jaunes d'oeufs avec le sucre dans un saladier.

Quand la crème bouille, la verser sur les jaunes d'oeufs en fouettant au batteur électrique (à moins d'être maso) jusqu'à épaississement de la crème. Ça devrait prendre environ 20 minutes. La crème est à point quand il n'y a plus de mousse en surface et que vous commencer à voir de beaux sillons.

Mettre le saladier avec la crème dans le congélateur le temps de la laisser figer un peu (à qui on pourrait comparer ça?).
Au bout de 20 minutes (une période), ressortir le saladier et battre à nouveau la crème quelques secondes (faut pas trop la sonner!).

Remettre au congélateur le temps de la seconde période (20 minutes) pour la faire durcir encore un peu.
Resortir le saladier du congélo et battre encore la crème quelques secondes.

Hop, remetter au congélo pour la 3e période de 20 minutes.
Idealement, ressortir la crème et la battre une 3e fois pour avoir une crème glacée vraiment onctueuse, mais si la partie est finie et que vous avez besoin de votre confort food tout de suite, allez-y goutez à votre crème glacée. Si la partie est gagnée, battre une 3e fois et remettre au congélo, le temps d'écouter l'après match et ensuite régalez-vous, c'est mérité!



NB: Il vous restera ensuite 6 blancs d'oeufs... Vous pourrez en faire un gâteau des anges pour la sainte flanelle, elle risque d'en avoir besoin!

dimanche 16 mai 2010

vendredi 14 mai 2010

La toryieuse d'épinette!!! hein Michel :P

Après une petite discussion avec Michel, j'ai dû pousser plus loin la question des pousses d'épinette...

Sur les liens suivants on retrouve (je les mets comme ça, je sais pas si Michel me permet de les utiliser directement):


Les pousses à Michel

Une branche avec les pousses et les aiguilles bien visible

Une branche avec cônes femelles

Comme les petits bouts résineux brun ne sont pas présents sur les pousses à Michel, celui-ci se demandait s'il avait bien des pousses d'épinette... Je suis allée fouiller dans mon livre: Les arbres du Canada de John Laird Farrar pour tenter de lui répondre. Je ne suis pas experte en la matière, j'essais simplement de reconnaitre, de déduire et d'en apprendre plus chemin faisant.

Selon ce que je peux voir, Michel aurait une épinette blanche. Moi j'aurais une épinette rouge. Enfin, je crois, car j'ai de la difficulté à distinguer la rouge de la noire, pis les 2 peuvent s'hybrider. Rien pour m'aider! Toutefois les aiguilles de mon épinette sont légèrement courbées (celles de la noire devraient être droites) et la silhouette générale de mes épinettes ne semble pas dégarnie à la cime par les écureuils roux (ils aiment l'épinette noire ces petits).

Soit dit en passant, c'est avec l'épinette noire qu'on fabriquait la bière d'épinette (hum j'ai t'y vraiment une épinette rouge?). Oui mais, la gomme d'épinette, elle, serait produite à partir de l'épinette rouge.

On peut voir quelques généralités sur l'épinette ici et une petite clef d'identification de conifères par là.

Hier, je suis allée reprendre en photo mes branches d'épinette et de sapin... Ça vous donne une idée de ce que 9 jours peuvent faire...

D'abord l'épinette:



Ensuite le sapin:

Mes petites viola odorante ou pas...

Quand vous la portez à votre nez, vous le savez si elle est odorante ou pas votre viola!!!

Les miennes, les odorantes, sont blanches et veinées de mauve. En voici un petit bouquet et un plant:



Mais j'en ai d'autres viola dans le sous-bois en ce moment...

Les mauve foncées sont apparues en premier (il y a presque 2 semaines), ensuite les blanches (il y a environ 6-7 jours), suivi des mauve plus pâles (depuis 2-3 jours)...



Je vous (me) mets aussi 2 photo où on peut voir les 3 viola ensemble pour pouvoir comparer les grosseurs de fleurs...

jeudi 13 mai 2010

Les vedettes de l'heure dans mon sous-bois



Les jolies tiarelles toutes plumeuses...


Le phlox rampant... Ce fut une belle surprise pour nous le premier printemps que nous avons vécut ici.


Le pommetier décoratif tout en fleurs depuis hier. Ça bourdonne là-dedans mes amis!!!

Carré yogourt et confiture maison



C'est une belle idée pour utiliser ou écouler de la confiture ou des coulis de fruits préparés en saison et utilisés plus tard.

Ici, je me suis inspirée d'une recette chez Isabelle. Sa recette est excellente d'ailleurs, je l'ai faite dès qu'Isabelle l'a mise sur son blog.


Ingrédients:

Pour la croute:
Voici ce que était parfait chez moi:
1 1/2 tasses de miettes de biscuits graham (moi j'avais un fond de céréale sucrée à passer, je l'ai reduit en miette au robot, on pourrait aussi prendre des flocons multigrains, etc...)
1/3 tasse de beurre fondu
1/3 tasse de sucre (ou cassonade, ou miel) facultatif

Ici, c'est la proportion de sec (céréale, miette de biscuit) par rapport à la quantité de beurre qui est importante pour que la croute se tienne. Selon le plat que vous utiliserez, vous pouvez déposer les miettes de biscuits graham (sans beurre) au fond de votre plat pour juger de l'épaisseur de croute que vous désirez avoir. Ensuite, transvider les miettes de biscuits dans une tasse à mesurer (pour les mesurer!). Vous calculerez 1/3 de tasse de beurre par tasse et demi d'ingrédient sec. Aussi, comme la confiture est sucrée et que j'avais des céréales sucrées, je n'ai pas ajoutés de sucre à la croute.

La garniture de yogourt et confiture:
375ml (1/2 pot) de yogourt nature
250ml (1 pot mason) de confiture-maison (moi j'ai pris à la fraise)
Un sachet de gélatine
1/4 tasse (60ml) d'eau

Préparation:

Pour la croute:
Faire fondre le beurre.
Réduire les céréales en miettes (au besoin)
Bien mélanger le beurre et les céréales.
Étaler le mélange dans un plat genre pyrex.
Cuire 7-8 minutes à 350 degré F, laisser tièdir.

Pour la garniture:
Faire gonfler la gélatine dans l'eau et laisser 5 minutes
Chauffer la confiture à feu moyen.
Ajouter la gélatine et bien mélanger.
Ajouter le yogourt, bien mélanger.
Déposer la garniture sur la croute et bien répartir.
Réfrigérer 2-3 heures avant de servir.

Voilà! Moi j'aime bien avoir des morceaux de fruits au travers de la garniture de yogourt.

mercredi 12 mai 2010

Potage d'asperge au cerfeuil pour conserve maison à l'autoclave


C'est une des recettes de soupe que je fais durant le temps des asperges au Québec. Donc en quelque part entre la fête des mères et la St-Jean baptiste. Habituellement, je me réserve la dernière fin de semaine du mois de mai pour préparer mes asperges. À ce moment-là, il commence à y avoir assez d'abondance sur le marché local. Je vais directement chez le producteur et j'achète des boîtes de 28 lbs déclassées ou non classées. Ça coûte moins cher comme ça et j'ai des asperges très fraîches cueillies du matin, au pire de la veille. Je peux m'en garder au frigo plusieurs jours et elles sont belles plus longtemps.

Ça veut dire quoi ça des asperges déclassées ou non-classées? Ce sont des asperges qui ne sont pas toutes droites, elles sont croches parce que des fois ça pousse croche!!! Il y en a aussi de différentes grosseurs (petite, moyenne, grosse, très grosse), parfois la tête commence à fleurir (ouvrir). Bon, vous pouvez toujours faire la fine bouche et choisir que des asperges triées et petites, c'est vous qui payez ;) Mais sachez que les restaurateurs achètent généralement des boîtes d'asperges déclassées. Je dois me présenter chez mon producteur avant les restaurateurs pour avoir mes boîtes ;)

Arrivé à la maison, je classe les asperges moi-même. Les celles les plus droites et de grosseur moyenne iront pour la congélation. Les autres, pour les potages.

Voici la recette pour un potage d'asperge au cerfeuil.

Ingrédients:

5 lbs (environ 2.3 kg) d'asperge
60 ml (1/4 tasse) de beurre ou d'huile d'olive
300 ml (1 tasse et 1/4) d'oignon haché
Sel et poivre au goût
6.25 litres (25 tasses) de bouillon de poulet
1 c à soupe de cerfeuil


Préparation:

Chauffer le bouillon de poulet à feu moyen-fort.

Dans une poêlonne, faire fondre le beurre à feu doux et ajouter les oignons.
Rendre les oignons translucides (5-10 minutes). Réserver.

Couper les asperges en tronçon de 2-3 cm (1Po).
Quand le bouillon bouille (!) ajouter les asperges et les faire cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendre.

Ajouter les oignons translucides dans le bouillon avec les asperges.
Utiliser un mélangeur à immersion pour homogénéiser la soupe et réduire les asperges en purée.
Ajouter le cerfeuil.
Ajouter le sel et le poivre au goût.

Mettre en pot mason de 500ml, laisser 1/2Po d'espace de tête et stériliser 50 minutes à l'autoclave.

Remarquer que ma soupe est relativement liquide, je l'épaissie au service avec une béchamel, du yogourt, du fromage, une crème sure ou de la crème 35%. Ou je fais cuire un riz dans cette soupe.



mercredi 5 mai 2010

Concombre sauvage


Vous connaissez?

Moi j'en ai à la maison. Avec le printemps qu'on a eu, plusieurs graines ont germé rapidement, les plants ont survécu à la petite neige de la semaine passée. Je ne me suis pas procurée ces graines, elles étaient déjà ici avant mon arrivée. Suivez ce lien si vous voulez le voir en fleur et en savoir plus sur le concombre sauvage, et par là pour des histoires sur Echinocystis lobata de son petit nom!!!

Au même moment de la saison, j'ai aussi le bouquet de fleur suivant:


À gauche le brunnera et à droite le myosotis.


Le festival des primevères, je les aime beaucoup celles-ci. Dans un sous-bois elles sont magnifiques, la floraison abondante et elles ajoutent beaucoup de couleur.


Les petites violettes... Inusité, j'en ai trouvé une jaune cette semaine. Et les fleurs de fraise des bois sont partout, partout en ce moment. mioum mioum bientôt!

mardi 4 mai 2010

Enfin la gelée d'épinette et d'autres idées...



Je n'ai pas pensé à ça toute seule la gelée d'épinette.
C'est le Yéti Canneux qui m'a glissé ça au clavier il y a déjà quelques mois.
Heureusement pour moi, il est passé par ici ce week-end et m'a rapellé d'ouvrir l'oeil.

Donc après une petite cueillette au pays des conifères, nous voici avec les jolies petites pousses d'épinette en question. J'ai d'abord suivi les instructions (hacher petit) à Vincent pour faire l'infusion.


Mais comme les petites pousses sont si tendre, j'ai aussi essayé d'en faire une pâte avec mon pilon-mortier. En passant, je vous offre un trèfle à 4 feuilles, le deuxième de la saison. Vous pouvez faire un voeu si vous voulez :-)


La belle petite infusion aux aromes d'épinette a un pH autour de 3.9. Il faudra donc l'acidifier un peu avec du jus de citron pour obtenir un pH entre 3.2 et 3.4 idéal pour la gelée. Avec ou sans citron, cette infusion est astringeante en bouche. Je me suis permise de stériliser un petit pot de l'infusion sans citron, sans sucre et sans pectine pour un usage ultérieur. J'ai quelques idées, mais on est pas encore de saison! Le sucre, dans la gelée, change passablement le goût, ça n'a plus rien à voir avec l'infusion.

Pour la gelée, ajuster la quantité de sucre selon le volume de votre infusion, vous pouvez vous référer à la gelée d'eau mouillée pour ça et pratiquer vos mathématiques en faisant des petites règles de trois. Question d'acidité, 10 ml de jus de citron par 300ml d'infusion devrait être bon, car l'infusion est déjà acide. C'est la quantité que j'ai utilisé.


D'autres idées maintenant

De mon côté, j'ai gardé un peu de ma pâte de bourgeons d'épinette et j'y ai ajouté un peu de vinaigre. Test #1 vinaigre de cidre. Test #2 vinaigre de riz. C'est meilleur avec le vinaigre de riz selon moi et mon chum (il ne s'avait pas ce qu'il goutait, alors pas de pré-conception!!!). Demain, je veux essayer une petite mayo-maison avec ça pour voir. Je dois faire quelques ajustements par contre car j'ai mis trop de vinaigre, j'en perds trop l'épinette.

En passant, si vous allez à la cueillette aux pousses d'épinette ouvrez l'oeil, c'est le temps des violettes. Un sirop de violette ça vous dit? Des violettes givrées? Un sucre aromatisé aux violettes? ou simplement des violettes dans votre salade pour accompagner la roquette?

Les pousses d'épinette, faut commencer par les reconnaître...

Ben oui hein!

C'est pas trop difficile, mais parfois ça peut être mélangeant!!! Quand le capuchon résineux du bourgeon est encore présent, c'est facile a repérer. Sinon ben l'oeil néophyte peut trouver ça difficile à identifier selon le stade où est rendu chaque épinette (un plus hatif, un plus tardif, ça pousse pas toute dans la même journée c'est beaux arbres-là!). Pour la petite gelée à Vincent, on veut des petites pousses encore avec le capuchon résineux, ça facilite la tâche ;)

Quand même, voici quelques photo lors de la ceuillette afin que je me souvienne.


Première série de photo... sur la photo du bas, les bourgeons d'épinette ont déjà perdu leur capuchon résineux.


La flèche rouge c'est de la pruche, la flèche jaune c'est l'épinette.


Enfin, le sapin... On peut voir la forme du bourgeon tout à fait différente de celui de l'épinette et sans capuchon résineux.

****
Ajout d'un autre billet sur les bourgeons d'épinette après discussion avec Michel afin d'aider la distinction entre l'épinette rouge, l'épinette blanche ou noire.

dimanche 2 mai 2010

Le premier de la saison...


... et ça ne sera pas le dernier je le sais.
Mon oeil les trouve sans que je ne les cherche!
Souvent je les cueille et les mets à sécher dans le dictionnaire.
Je m'amuse à croire que chaque trèfle à 4 feuilles porte un voeux en lui!
Afin de l'offrir en cadeau, je n'enlève point le voeu des trèfles que je trouve et mets à sécher.

Celui-ci doit m'avoir apporté un peu de chance aujourd'hui :)
Vincent est venu me rappeler de regarder pour les pousses d'épinette juste à temps!!!!
Je vous en reparle cette semaine avec la gelée d'épinette à Vincent!


En attendant, voici des photo remplies de promesse pour de jolies gelées parfumées en perspectives: le lilas et le pommetier décoratif.

samedi 1 mai 2010

Mai

Habituellement, à la fin mai c'est le début des asperges du Québec. C'est le temps de les manger en frais. Mais pour l'année 2010 je vous suggère de "zieuter" ça un peu plus tôt ;) Dans ma platte-bande, toutes mes fleurs ont un bon 3 semaines d'avance.

Quand il y aura abondance d'asperges, faite provision de ce beau légume-tige. On blanchit et on congèle l'asperge. On peut aussi en faire du potage qu'on mettra en pots mason et qu'on stérilisera à l'autoclave. Certain en font aussi des entières en pots mason à l'autoclave, moi non. Elles sont trop molles à mon goût au sortir de l'autoclave.