samedi 22 janvier 2011

jeudi 20 janvier 2011

Fleur de thé


Un essai qu'on a fait: thé vert en fleur de lys orange.
C'est beau. point. Le goût n'était pas à se jeter par terre :-(

Mais l'idée germe dans ma tête... Si la belle saison peut revenir, je vais essayer de me confectionner des petites fleurs de thé maison... avec quelle fleur? avec quelle feuilles sauvages? Je ne sais pas encore, mais je pourrai peut-être avoir la beauté infusée accompagné d'un peu plus de goût!

mercredi 19 janvier 2011

Jouer à la tag

Ben oui, la tag aux résolutions en vogue actuellement sur la blogosphère :)
Je suis bonne joueuse et Nathalie m'a refilé la tag!!!

Voici donc mes 4 résolutions appuyées de photo:

Premièrement, commander ma présure et mes beubittes à fromage. Je me suis trouvée un fournisseur (enfin je crois), il s'agit donc de passer la commande et de faire mes essais :)



Deuxièmement, quand la belle-saison reviendra, me mettre à l'identification des champignons sauvages qui poussent sur mon terrain. Dans ce sens j'ai un super document PDF et je me suis justement "grayé" d'un livre sur les champi du Québec cette semaine.




Troisièmement, Terminer mon projet "pectine" ;)



Finalement, faire ma "to do list" pour mes conserves 2011 :)





Qu'est-ce qu'on fait quand on a la tag?
Eh oui, on la donne à d'autres!!!
Alors je tague à mon tour:

Une nouvelle recrue sur la bloguosphère: Sandra l'insatiablement curieuse
Aussi Josée de de Douce Campagne
Ainsi que Nicolas de Sauvagement bon
Sans oublier Louis-Charles de Pruche

mardi 18 janvier 2011

Visite à Bury

Il y a une dizaine de jours, nous sommes allés rendre une visite à la Bergère Brodeuse. Dire que tout ça a commencé avec une photo de pots de 4L récupérés!!!



Il faut dire que Bergère Brodeuse est mon ancienne coloc du temps universitaire... Elle et son conjoint sont également des compatriotes de Bacc de la promo/cohorte à mon chum... (hum grosse cohorte :P ) Mais nous ne les avions pas vu depuis le bacc justement. Drôle de hasard, Bergère arrive sur le blog sans pour autant m'avoir reconnu (ouin, l'image de mon profil ne permet pas d'identifier si facilement à ce que je vois... mais j'aime cette photo prise par ma plus vieille quand elle avait à peine 3 ans). Elle ajoute son grain de sel ici et là sans ce douter de l'impact de ces commentaires!!!

Alors voilà, nous convenons d'une date pour notre visite à Bury et Bergère nous offre l'hospitalité pour une nuit... Disons qu'avec 3h30 de route et 4 coco dans l'auto c'était une bonne idée!!! Au plus vieux des garçon, nous avions vendu l'idée que nous allions à la ferme (demi-mensonge car Bergère a effectivement poules, canards, oies, chèvres, chats et chiens). Alors mon bébittologue est tout content malgré un long trajet. Il a vraiment aimé sa visite et il en parle encore. Il parle du monsieur, Martin, avec ses chèvres-là il faisait ceci, pis ses poules, pis les chiens... Mon bébittologue a rapporté des plumes de poules à la maison écidemment ;) Et il me demande: "Quand est-ce qu'on va revoir le monsieur, Martin-là, avec les chèvres?"



Les filles aussi ont aimé... C'est une des rare fois où j'ai vu ma plus vieille s'amuser réellement avec des chiens. La plus jeune toute fière a pris un bébé chèvre. Le bébé (le notre, le plus jeune des gars) lui avait les yeux grands ouverts à tout ce qui se passait autour de lui.



Pour nous, ce fut une belle visite! Il est amusant de constater des nombreux points en commun dans leur manières de fonctionner et la notre! Un besoin de sentir la vie et la terre. Ce qui parfois est loin de ce que nous avons appris sur nos bancs d'école... Mais nous avons conclu à ceci ensemble lors de notre visite: "À l'université, nous avons appris à apprendre et à se faire confiance". Ensuite, tout est permis, nous allons là où nos intérêts et nos convictions nous portent :)

lundi 10 janvier 2011

Composition de la soupe



C'est le genre de truc qui m'arrive en hiver...

J'ai envie d'été et d'une soupe au milieu de la froidure d'hiver. Je veux autre chose que mes légumes d'hiver parfois. Alors je sors un ou deux pots d'un litre de mon précieux jus TP (tomate italienne et poivron rouge) et je sors un pot 500ml de macédoine (maïs, carotte, haricot vert et cube de pomme de terre) et je concocte subito-presto une petite soupe qui goûte le rouge!



Hier, j'y ai ajouté des petites pâtes sèches en forme de carré (je ne sais pas le nom d'une telle forme de pâte désolé!) fait avec le restant de pâte fraîche la dernière fois que j'ai fait une lasagne.



On met le jus TP à bouillir, on réduit le feu à moyen et on ajoute les pâtes. On fait cuire une dizaine de minutes ou jusqu'à ce que les pâtes soient tendre. On ajoute la macédoine de légumes. Quand tout est bien réchauffé, on sert le tout avec le sel et le poivre sur la table. Sur la soupe, un peu de cheddar fort râpé ou de parmesan râpé est une bonne idée quand on en a dans le frigo. Et un petit bout de pain frais encore tiède!

jeudi 6 janvier 2011

Si on débutait l'année avec des petites pousses de lin!



En fait, j'ai débuté mes petites pousses de lin le 15 décembre 2010, mais nous les avons mangé hier et aujourd'hui! Donc un bon 3 semaines plus tard. Je commençais à les aimer sur mon comptoir de cuisine, elles apportaient une belle touche de verdure tout fraîche :)



Au début il y a la graine... Tout bête comme ça un 15 décembre, je mets une c. à soupe de graines de lin à germer dans mon super germinateur en pot mason.

Mais c'est gluant la graine de lin mouillé. Vous en faite pas, je le savais car j'en prends en infusion parfois! Mais qui dit gluant, dis aussi que ça se draine un peu moins bien. Qu'est-ce que je fais alors? Je fais comme d'habitude quand je rince les graines et je remets le pot mason à l'envers dans son plat de plastique. Mais je reviens 1h ou 2 plus tard pour vider le surplu d'eau accumulé dans le plat de plastique. C'est tout! Pas plus compliqué que ça.

Après 3 jours, les graines ont commencé à germer. Les futures racines s'accrochent au bout de tissu facilement. J'ai ouvert mon germinateur pour prendre une photo à ce stade. Sinon je ne l'ouvre pas quand je fais le rinçage habituellement.


Alors je rince et les graines germent tranquilement et font leur petit bonhomme de chemin. Sauf que... Sauf que c'est Noël qui arrive avec ses party où nous ne coucherons pas à la maison et les petites pousses de lin ne sont toujours pas prêtes! Bah, je décide de les laisser se débrouiller quelques jours sans rinçage. De toute façon les graines de lin retiennent quand même beaucoup d'eau (le gluant tsé) elles ne devraient donc pas se déssécher pour 2-3 jours.

J'ai bien fait! Voyez le résultat dans le pot mason le 29 décembre à mon retour à la maison après mes party.





En enlevant le bout de tissu, je découvre un beau paquet de racines...





Quand même, je trouve mes petites pousses un peu à l'étroit dans le pot mason et je décide de les sortir de là pour les mettre dans une petite assiette.




Il y a beaucoup de racines et il reste très peu d'eau ou d'humidité du côté des racines. Le tout est assez compacte!









Une vue de dessus, de côté et d'en dessous pour vous donner une idée de ce à quoi ça ressemblait.

Mais il me semblait que ça manquait de chlorophyle un peu...

Alors...

J'ai mis un peu d'eau dans l'assiette et j'ai laissé ça sur le comptoir. Histoire de ravigotter mes poussent avant qu'elles ne se déssèchent et des les faire verdir un peu.

Mais j'ai mis très peu d'eau à la fois, je ne voulais pas les noyer non plus! J'ai préféré leur ajouter un peu d'eau régulièrement (1-2 fois par jour) plutôt que de leur en donner trop.









3 jours plus tard, voici le résultat...

Je les ai laissées pousser un autre 2-3 jours avant de les cuisiner en déco sur un potage d'asperge d'une part et en garniture à calzone d'une autre part.

Sur la photo à gauche, j'ai mis une c. à soupe de graines de lin pour montrer ce que ça m'a donné au final.

Ah pis, j'ai pris mes graines de lin ordinaire, celles que j'utilise d'ordinaire dans ma cuisine de tout les jours. J'en ai pas acheté spécialement pour faire des petites pousses. J'ai eu de la chance, elles n'avaient pas été rôties et étaient assez "fraîches" pour pouvoir germer facilement et avec un assez bon taux. Ce n'est pas toujours le cas quand on fait des essais avec des graines destinées à la cuisine et non à la germination.